Dollar Shave Club Rachat

Conseils et astuces / Inspiration / Stratégie

Dollar Shave Club ou comment revendre sa boite 1 milliard de dollars en 5 ans.

juillet 21, 2016

Dollar Shave Club, vous connaissez ? C’est la success story d’une petite entreprise de rasoirs fondée en 2011 revendue pour 1 milliard de dollars à Unilever. 1 milliard de dollars. Il n’y a pas d’erreur. Est-ce une entreprise technologique ? Non. À-t-elle inventé quelque chose de révolutionnaire ? Non. L’entreprise existait-elle en fait depuis des dizaines d’années ? Non plus.

 

Comment un petit fabriquant de rasoir dont l’entreprise s’est lancée en 2011 a-t-il pu en arriver là en si peu de temps ? Qu’est-ce qui intéresse Unilever dans le rachat de Dollar Shave Club et pourquoi une telle somme ? Voici comment Michael Dublin (le fondateur) a réussi ce coup de génie qui nous l’espérons servira d’exemple pour beaucoup d’entreprises dont l’activité est traditionnelle.

La vidéo à 22 millions de vues

Bien que la société ait été fondée en 2011, sa croissance n’était pas extraordinaire avant qu’elle ne sorte la vidéo qui allait mettre le feu aux poudres.

6 Mars 2012 à 6h30, la vidéo est mise en ligne. En 1h le nombre de visites sur le site explose. À 7h30 le serveur est saturé, impossible d’accéder à dollarshaveclub.com , alors même qu’apparaissent les premiers commentaires Youtube: “Ça a l’air d’être une bonne idée de business, quelqu’un devrait le faire”. À partir de ce moment, la problématique pour monsieur Dublin n’est plus de savoir comment avoir des clients, mais comment gérer cet excès de demandes. En trois jours, Dollar Shave Club écoule l’intégralité de son stock, rupture de stock qui durera 2 mois.

dsc-static

Dollar Shave Club fête son milliard

Certains diront que c’est un coup de chance. Après tout, il y a sur Youtube 48h de vidéos qui sont uploadées chaque seconde. Les chances pour faire du buzz sont infimes. Chez Krawd nous pensons que ce n’est pas du tout le fruit du hasard. Au contraire, il y a derrière la vidéo de Dollar Shave Club une stratégie très solide, un script calibré au mot près et une vidéo beaucoup plus professionnelle que ce que l’on croit.

Une stratégie marketing bien rodée

Avant de fonder Dollar Shave Club, Michael Dublin a longtemps travaillé dans le marketing digital et le Brand Development. Il avait toutes les armes pour créer une marque mémorable aux yeux du public auquel il s’adresse. Même si son business est en principe traditionnel, il a choisi un modèle assez classique (problème/solution) pour présenter son concept.

Problèmes :

  • Se raser est une tâche régulière
  • Pour le faire il faut aller acheter les rasoirs
  • Les recharges coûtent 20$ pour deux mauvaises raisons :
    1. La pub
    2. Des fonctionnalité inutiles

 

Solution :

  • Si se raser est une tâche régulière, un modèle d’abonnement est plus adapté
  • Ce modèle permet de livrer les clients directement chez eux
  • Il permet de mieux prévoir les coûts et donc de baisser drastiquement les prix des recharges. Prix : 1$/mois. Dingue non ?

 

Un univers de marque qui plait aux américains

Commençons par des généralités. Les américains sont patriotes et sont fans de bon sens. Tout l’univers de marque de Dollar Shave Club répond à ce besoin d’utiliser des produits fiables, pas cher et bon pour l’économie. Chez toutes les autres marques de rasoirs on voit des crânes chauves, des hommes musclés, des scientifiques en blouses blanches et des images de synthèses qui montrent en détail la manière dont le poil est coupé.

classsic-vs-dollar-shave-club

Dollar Shave Club met en scène un homme physiquement commun de la trentaine qui évolue dans un entrepot (sommes-nous sûrs que c’est le sien ?) et qui confronte le bon sens de son initiative au status quo qui régnait avant qu’il ne débarque sur le marché. Sa vidéo se découpe en 3 étapes :

Prérequis : Les rasoirs sont de bonne qualité : “Our blades our f**cking great”
Les autres rasoirs sont chers pour de mauvaises raisons : “Stop paying for shave stack you don’t need”.
Nous sommes bon pour l’économie : “we are also making new jobs”

La position est empathique. Il se met dans une position où il veut rendre service au client : “decide where you’re gonna stack all those dollar bills I’m saving you”
Le ton est humoristique : Shave time. Shave Money.

Le but est atteint. Si vous commencez à commander vos rasoirs sur Dollar Shave Club, vous ne pourrez plus voir un de vos proches acheter des rasoirs classiques sans mentionner cette super nouvelle boite qui résout tous vos problèmes de ce côté là, vidéo à l’appui.

 

Avant de se faire racheter

Dollar Shave Club ne vend ses produits qu’en ligne sous forme d’abonnement et a décliné son concept sur d’autres produits masculins dont on peut avoir besoin régulièrement. La production de contenus ne s’est pas arrêtée et les ventes ont continué d’exploser. À tel point qu’en juillet 2015 Dollar Shave Club detenait 16% du marché américain des rasoirs.

 

Notre point de vue

En payant 1 milliard de dollar, Unilever ne rachète pas une technologie qui se trouve dans les rasoirs ou un procédé unique. Unilever rachète des parts de marché et une marque extrêment forte que Michael Dublin a réussi a créer autour d’un produit simple, distribué en ligne et packagé dans une offre qui fait sens.

 

Il y a tant de produits traditionnels qui peuvent être dépoussiérés avec un bon travail sur la marque. Un bel exemple français nous l’a également démontré : Michel et Augustin qui ont complètement réinventé la manière dont nous percevions les produits laitiers.

 

Alors à vous de jouer. Créez une marque que vous revendrez 1 milliard dans 5 ans !

 

Vous aussi vous voulez construire une marque à 1 milliard de dollar ?

 

Voici quelques recommandations :

  • Créez une stratégie qui mentionne des problèmes profonds et apporte des solutions qui les bat à plate couture. Pour ça vous pouvez être accompagné par des experts. Vous n’en avez pas sous la main ? Passez nous voir au bureau, on vous présente les meilleurs planneurs stratégiques de Paris. Notre numéro –> 0176390049
  • Communiquez efficacement. Pour avoir une vidéo comme celle de Dollar Shave Club il faut un bon concepteur-redacteur qui va écrire le script et une production de vidéo professionnelle.

Pour savoir combien tout ça coûte et trouver les meilleurs profils, rendez-vous sur krawd.com où vous pourrez voir les portfolios des meilleurs freelances disponibles sur internet et deviser votre projet en temps réel gratuitement.

Capture d’écran 2016-07-12 à 10.54.312  5floz

0 likes

Author

Yuri Mihaileanu

Your email address will not be published.